Programme de Médiation Animale Sociale

Dispensaire Vétérinaire Étudiant

Le D.V.E propose plusieurs offres, à adapter selon les besoins de la personne ou du centre et du public visé.

A destination des structures sociales

Option n°1 : En « curatif » sur des problèmes d’éducation déjà rencontré par les propriétaires d’animaux / les travailleurs sociaux.

L’objectif est tout d’abord d’identifier, grâce à un rendez-vous de médecine des comportements, les problèmes de comportement, leurs causes et différents moyens de les corriger. Il est ensuite possible de donner les clés aux travailleurs sociaux/accompagnants afin qu’ils puissent accompagner le propriétaire dans sa démarche.

Les points abordés sont notamment : 

  • Médecine du comportement
  • Méthodes correctives individuelles et éventuels traitements médicaux
  • Le chien et l’éducation positive
  • Exemples d’éducation positive

 

La formation se déroule en 4 interventions d’environ 3 heures chacune comprenant :

  • Un temps collectif : Courte présentation interactive d’environ 20 à 30 minutes sur un sujet prédéfini avec les propriétaires et les travailleurs sociaux
  • Un temps individuel : Sous forme de 2 à 3 consultations par trinôme Propriétaire-Vétérinaire-Travailleur Social, d’environ 30 à 45 minutes

Tarif : gratuit pour la structure d’accueil

 

Option n°2 : Aider les travailleurs sociaux à identifier des carences éducatives ou des situations inadaptées pour l’animal et son propriétaire (négligence, maltraitance…)

Cette formation est  à destination du personnel de la structure, afin qu’il soit en mesure de mieux inclure l’animal dans une démarche globale de prise en charge de la personne.

Les points abordés sont notamment:

  • Accueil et gestion dans la structure
  • Savoir reconnaitre des maltraitances
  • Education positive
  • Aménagement des structures : quelques exemples et les erreurs à éviter

La formation se déroule en 3 à 4 interventions d’environ 1h30 chacune.

Tarif : gratuit pour la structure d’accueil

A destination des travailleurs sociaux et des établissements scolaires

En 2014, on estimait à 140 000 le nombre de personnes sans domicile fixe en France, dont environ 15 000 vivraient dans la métropole lyonnaise. Parmi ces 15 000 personnes, 5000 posséderaient un animal de compagnie.
Les bénéfices de l’animal auprès de ces personnes ne sont plus à prouver. D’après les études du sociologue Christophe BLANCHARD, le chien est un auxiliaire fonctionnel : il réchauffe, il réconforte, il protège, il recrée ou maintient du lien social. Mais c’est également un support identitaire fort : il crée un sentiment d’appartenance à un groupe, il agit comme un élément régulateur du groupe et structure les communautés.
Pourtant cet animal, indispensable pour son propriétaire, devient un véritable frein à la réinsertion sociale. Il existe seulement une vingtaine de places d’hébergement pour
les hommes accompagnés de leurs chiens, et aucune pour les femmes propriétaires d’animaux.

La formation suivante a pour objectif de former les travailleurs sociaux à prendre en charge le duo Homme/animal dans les structures d’accueil.
La formation proposée comporte une séance théorique de 2 heures environ et plusieurs séances pratiques, pour 5 personnes minimum.
Les points abordés sont notamment : 

  • Le chien : généralités et éducation
  • Focus sur les agressions : agressions chien/chien et agressions chien/Homme, d’où viennent-elles et comment les éviter ?

Les séance pratiques portent sur l’abord et la manipulation du chien.

Une séance facultative concerne les aménagements pour accueillir l’animal en structure d’accueil.

Tarif : nous consulter.

 

Toutes nos formations ont été élaborées par des vétérinaires comportementalistes, en collaboration avec des sociologues.

Pour plus d’informations, contactez Théo NOGUER, chargé de mission theo.noguer@vetagro-sup.fr – 06.10.23.93.43